Un jour inoubliable

Un jour inoubliable

Au Centre socio-culturel de la Meinau, Tatiana Million donne des cours de FLE (Français Langue Etrangère), et tout au long de l’année ses élèves deviennent poètes ! Ce « Plaisir d’écrire », donne lieu au plaisir de lire, et certain.e.s sont même devenu.e.s lauréat.e.s de concours ! Cette série portrait présente chaque fois un texte et son auteur.trice !

Un jour inoubliable

Je sursaute agitée au son du réveil.

C’est un jour spécial pour moi – c’est mon mariage.

C’est l’automne, les rayons du soleil pénètrent à travers la fenêtre en caressant mes joues avec tendresse. 

J’entends sonner à la porte, c’est « ma fée de beauté » qui va m’aider à me transformer en une vraie princesse comme dans le conte.

La journée va être longue, alors pour se détendre et bien la commencer quoi de mieux qu’un bon café !

J’entends le frémissement de l’eau et le déclic de la cafetière ; l’odeur enivrante du café se répand délicieusement et nous remplit de bien-être.

J’entends le bruit du sèche-cheveux, du boucleur. La coiffeuse s’affaire autour de moi et le résultat est à l’attente d’un expert – Whouhaou!

J’entends le frou-frou de la robe blanche, longue et brillante grâce à un grand nombre de paillettes que j’enfile à l’aide de ma demoiselle d’honneur.

ELLE BRILLE DE MILLE FEUX !  

Je sors, le claquement des talons résonne encore dans mon esprit. 

Le moteur de la voiture qui nous attend en bas, semble aussi nerveux que ses passagers. 

On fait une petite escapade dans la forêt pour immortaliser ces moments uniques. 

C’est l’été indien, qu’est-ce qui peut être meilleur pour unir deux cœurs qui battent à l’unisson!

La forêt semble se prêter au jeu en mettant ses plus beaux habits multicolores : vert, jaune, rouge, orange…Tout autour respire la beauté. 

On entend encore le chant des oiseaux ; le bruissement des feuilles qui tombent sous nos pas, le bruit sourd des pommes de pin qui heurtent le sol.

Rien de plus féérique que ce paysage automnal ! 

Les cliquetis des appareils photos retentissent frénétiquement.

On arrive enfin à la salle de fêtes, on entre, toute l’attention nous est portée. Un Waouh ! fait battre mon cœur la chamade.

Une pluie de pétales de roses tombe sur nous. 

J’entends la musique douce et je me laisse porter dans notre première danse, je suis envahie de fortes émotions. C’est comme dans un rêve, je me sens Cendrillon, la princesse dont j’ai toujours rêvé d’être.

Les applaudissements me ramènent sur terre. Les invités s’invitent sur la piste de danse. La musique est bruyante ; la guitare, les tambours, le piano s’embrasent. Le claquement des talons, les esprits s’échauffent.

La fête bat son plein !

On est assis à table, on lève les verres, on trinque dans un son cristallin, les bruits des couverts, les rires des convives, les enfants qui courent dans la salle. Tout le monde bavarde, tout le monde fait la fête. Un brouhaha joyeux !

La nuit tombante une belle journée prend fin.

En défilé les invités nous approche pour nous présenter leurs vœux de bonheur, nous offrir des cadeaux et nous embrasser.

On est fatigué, mais heureux de partager cette journée inoubliable avec tous nos proches et amis.

Ksenia NIKITINA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *