Acteurs du quartier de la Meinau : rencontre avec Lucile Rimbert

Acteurs du quartier de la Meinau : rencontre avec Lucile Rimbert

lu² voit le jour en 2013, et a pour objectif d’ancrer les pratiques artistiques émergentes, telles que la danse, le cirque ou encore le théâtre, dans l’espace public. Portée par Lucile Rimbert, interprète et chorégraphe, lu² est implantée dans les quartiers de la Meinau et de l’Elsau, où l’art de la rue s’érige en lien social, culturel et humain.

Vous représentez ?

Bonjour, je m’appelle Lucile Rimbert, je suis Directrice artistique de lu².
lu² c’est une association qui est à la Meinau et aussi à l’Elsau.

Que faites vous ?

On fait des projets artistiques, on fait des spectacles, des photos, ça peut être aussi des jeux de cartes, ça peut être de la musique… L’envie c’est de partager avec nos outils, ceux de l’imaginaire, une manière de se rencontre et surtout de se mettre au service de ton gars, toi qui habites le quartier de la Meinau ou qui habites le quartier de l’Elsau.

Des projets en cours ?

L’aventure à la Meinau, ici en 2023, il y a deux moments où on a envie de vous retrouver. Le premier, c’est le vendredi 24 mars, on fait notre Assemblée générale et on a surtout envie, comme ça, là où on est, 48 rue de la Canardière, dans le local, de pouvoir partager notre calendrier pour l’année qui arrive et surtout de pouvoir partager un repas à la fin avec une rupture du jeûne ce vendredi là.

On a le dimanche 16 juillet un événement, une fête, avec une scène musicale. Il y aura aussi des moments plus de spectacle et ce sera gratuit.

On a hâte de vous retrouver, chaque jour, ici, et ou à ces événements en mars et en juillet.

Une salariée de l'association lu² prépare le café dans les locaux au 48 rue de la Canardière
Une salariée de l'association lu² prépare le café dans les locaux au 48 rue de la Canardière

Où on vous trouve ?

A la Meinau, on a la chance d’avoir un toit, d’avoir notre local, comme notre QG. On était avant rue de Champagne « au coin de la rue », on est désormais et en ce moment même « de l’autre côté de la rue ». Quand t’es au petit Auchan, au croisement, tu regardes de l’autre côté du parking, donc de l’autre côté de la rue. C’est là où on est, on est à l’ancien Tekkel.

Un message pour les habitants ?

Beaucoup de respect, beaucoup d’amour. lu², on se met au service du regard des habitants. Nous, on a énormément d’idées, d’imagination, on a envie de bien faire… Mais moi je n’habite pas à la Meinau. J’habite à Strasbourg, j’habite dans un quartier, ok, mais je n’habite pas à la Meinau. Ce n’est pas à moi de décider, c’est pas à lu² de décider à quoi, un album photo ou des photos sur le quartier, ça doit ressembler. Et c’est à cet endroit là que les habitants, les habitantes, eux ils ont la mémoire, l’expertise, ils ont un avis très précis. Et je respecte, et chez lu² on respecte énormément ce regard et cette parole.

Les outils de lu² : jeux de carte et street album
Les outils de lu² : jeu de cartes et street album

Un truc que personne ne sait ?

(Rires)


Mais tu veux qu’on chouffe et qu’on balance, non, non… Par contre, je peux donner une anecdote rigolote à la limite. Il y a des moments où, chacun, chacune, on peut se dire : c’est une main tendue, c’est une invitation, c’est quelque chose qui fera souvenir. Eh bien, de mon côté, c’est le fait d’être invitée en boîte de nuit en Allemagne ! Et ça, ça fait partie d’une anecdote qui est sur la confiance, le rapport aussi à faire amitié avec les personnes qui habitent dans le quartier ou qui font vivre le quartier.

Han, c’est mes indicateurs secrets, c’est mes indicateurs cachés de l’association.

(Une personne passe dans la rue)

Bonjour…

L'équipe de lu²
L'équipe de lu²
Eva Wernert
Author: Eva Wernert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *